Y revenir cette année

                                              C'est un peu  Mon village  le temps des vacances

17 2

Sous une forte chaleur, partir au village et ...

    °°°    Les souvenirs d'enfance reviennent à chaque pas, les cigales m'acompagnent.

            On doit être en 1975 ...

            Quitter le nord pour 2 mois la remorque pleine, les vieux vélos sur le toit de la 504.

            Mais d'abord séjourner à l'auberge du village parce que la maison n'est pas habitable,

            Plus tard dans la maison, on pourra cohabiter avec les scorpions et autres bestioles.

            Faire la connaissance des enfants du village ou des estivants et s'en faire des copains,

            faire le "tour des routes", arriver à tant à l'épicerie pour acheter des carambars.

 14 13

            Rien n'a changé, les mêmes maisons, l'odeur du feu de bois, ce qu'on appelle le "château"

            où l'on croise une famille d'écrivains et de journalistes connus mais ici on reste discret,

12 19

            les fontaines ne coulent plus beaucoup, l'épicerie de Clothilde est fermée,

            il ne reste plus qu'un bar ....  Mais la cabine téléphonique est toujours là.

4 15

           On appelait papa qui remontait travailler en août dans le nord ; avec une pièce de 5 francs

            et un bout de carton, on téléphonait pendant 1h (combine des copains du village !)

21 5

           Le temple protestant tout près de la maison, où l'on papotait tard avec les copains,

           La remorque a descendu un été ma mobylette, cadeau pour mes 16 ans,

           Eté de rêve .... l'insousciance !

7 11

          Aujourd'hui la maison est toujours là, les pins semblent toucher le ciel,

          le souvenir du bruit des aiguilles de pins la nuit ... ne pas réveiller les parents !

3 10

          Se souvenir du premier baiser avant d'entrer par la fenêtre de la chambre.

          Et puis un jour on a plus l'âge d'aimer ce "trou paumé",  :

          "s'il vous plait papa, maman, je voudrais aller en Angleterre"

         Seulement cette année-là ... justement tomber amoureuse ... et prendre l'avion à

         Nîmes pour Paris ... dire au revoir au petit copain avec quelques larmes dans les yeux !

6 22

23 24

         Aujourd'hui les volets ont changé de couleur, le jardin est tellement plus joli,

20 18

          les arbres donnent de l'ombre, il y a la piscine, et dedans c'est si beau ...

34 16

Je ne me lasserai jamais de ces petits carrelages

         On y est bien, on partage la fougasse le temps de la fête votive,

         On va danser comme des fous sur la place du village, les émotions reviennent,

26 41

          la cloche ne sonne plus à 3h du mat' ... mais on se doute bien qu'il est tard !

         On va chez le boulanger à pied pour son pain croustillant, et pour promener Harry qui

         a repéré les fontaines et en revenant on cueille les tomates du jardin,

8 9

                                                                   Tu vois Dominique ton torchon-sac à pain a voyagé !

                     28

         On fait des siestes, un peu sur la chaise longue, un peu sur le matelas pneumatique,

                                     ... les cigales nous bercent toujours autant ...

         On fait des soirées BBQ, des soirées à thème, on joue aux cartes, aux fléchettes,

32 35

                                                                              Soirée Hippie

                     30

         Et puis un soir, la voiture est pleine, il faut partir,

         On s'embrasse, on a une boule dans la gorge et puis les larmes coulent,

         preuve que les vacances étaient extras ...      °°°

39 40

48 40

Tout comme cet auteur,                                          Méli Mélo de photos des années 75-80

j'ai eu envie ou besoin de me rappeler de

ce village, de ces moments en été, de cette

époque, d'une partie de mon enfance ...

      

                                                       On part mais vous F & W vous restez-là ...

                                                       On reviendra ... si vous le voulez bien

                                                       On l'aime tant cette maison ... avec vous.

 

                                                      Après les Cévennes .... Grignan

                                                      Mais c'est une autre histoire ...

                                                                       *****

49

Il y a un Anniblog !

 

 J'ai essayé de vous répondre... mais il y a eu un bug chez Canal

                                                               Belle semaine à tous